Depuis la chute du gouvernement Michel à la fin 2018, l'Etat fonctionne au rythme des douzièmes provisoires, soit la poursuite du budget 2018 par tranches mensuelles. Ce sont ces crédits, qui permettent la continuité des services de l'Etat, qui ont été approuvés par la commission. Une nouvelle provision d'un milliard d'euros a été prévue dans le cadre de la lutte contre le coronavirus (Covid-19). Celle-ci s'ajoute au milliard voté pour les mois de mars, avril, mai et juin. "Je pense qu'avec 2 milliards, nous aurons assez, voire peut-être même un peu trop", a estimé le ministre du Budget David Clarinval (MR). Une provision a aussi été ajoutée pour l'accueil des demandeurs d'asile. "Les besoins du réseau sont en hausse", a expliqué M. Clarinval. "Mais une baisse de 18 millions est déjà prévue pour le quatrième trimestre. La somme allouée ici est une avance." (Belga)

Depuis la chute du gouvernement Michel à la fin 2018, l'Etat fonctionne au rythme des douzièmes provisoires, soit la poursuite du budget 2018 par tranches mensuelles. Ce sont ces crédits, qui permettent la continuité des services de l'Etat, qui ont été approuvés par la commission. Une nouvelle provision d'un milliard d'euros a été prévue dans le cadre de la lutte contre le coronavirus (Covid-19). Celle-ci s'ajoute au milliard voté pour les mois de mars, avril, mai et juin. "Je pense qu'avec 2 milliards, nous aurons assez, voire peut-être même un peu trop", a estimé le ministre du Budget David Clarinval (MR). Une provision a aussi été ajoutée pour l'accueil des demandeurs d'asile. "Les besoins du réseau sont en hausse", a expliqué M. Clarinval. "Mais une baisse de 18 millions est déjà prévue pour le quatrième trimestre. La somme allouée ici est une avance." (Belga)