C'est le quatrième jour de grève du zèle des douaniers français de Calais et Dunkerque qui entraine des répercussions jusque sur le territoire belge, notamment sur la E40 à hauteur de la frontière du côté de La Panne et de Furnes. La police signale en matinée que les files ne sont que limitées, mais compte fermer la sortie d'Oostduinkerke, qui reste cependant accessible à la circulation locale. Il est conseillé aux poids lourds qui ne peuvent pas passer à cet endroit-là de suivre une déviation, depuis Bruxelles via Tournai, depuis Gand ou Bruges via la E17 jusqu'à Rekkem puis via Lille vers Dunkerque. Les agents français des douanes réclament des moyens supplémentaires en vue du Brexit. Ils ont entamé lundi une grève du zèle, effectuant des contrôles plus poussés que d'habitude sur les camions souhaitant rejoindre l'Angleterre à Dunkerque et Calais, ce qui crée des files d'attente monstres pour le tunnel sous la Manche et les ferries. (Belga)

C'est le quatrième jour de grève du zèle des douaniers français de Calais et Dunkerque qui entraine des répercussions jusque sur le territoire belge, notamment sur la E40 à hauteur de la frontière du côté de La Panne et de Furnes. La police signale en matinée que les files ne sont que limitées, mais compte fermer la sortie d'Oostduinkerke, qui reste cependant accessible à la circulation locale. Il est conseillé aux poids lourds qui ne peuvent pas passer à cet endroit-là de suivre une déviation, depuis Bruxelles via Tournai, depuis Gand ou Bruges via la E17 jusqu'à Rekkem puis via Lille vers Dunkerque. Les agents français des douanes réclament des moyens supplémentaires en vue du Brexit. Ils ont entamé lundi une grève du zèle, effectuant des contrôles plus poussés que d'habitude sur les camions souhaitant rejoindre l'Angleterre à Dunkerque et Calais, ce qui crée des files d'attente monstres pour le tunnel sous la Manche et les ferries. (Belga)