Un site d'information a accusé l'armée russe de laisser en accès quasi libre sur internet et accessible à "des ennemis potentiels" des données personnelles de ses militaires, suscitant hier l'ire du ministère de la Défense. Selon Fontanka.ru, le but de son article était de "mettre en lumière la faille" dans le site du ministère de la Défense. (Belga)

Un site d'information a accusé l'armée russe de laisser en accès quasi libre sur internet et accessible à "des ennemis potentiels" des données personnelles de ses militaires, suscitant hier l'ire du ministère de la Défense. Selon Fontanka.ru, le but de son article était de "mettre en lumière la faille" dans le site du ministère de la Défense. (Belga)