"Un homme, Mohamed El Bachiri, symbolise leur souffrance mais aussi la foi et l'espoir dans l'humain. C'est son engagement pour un véritable dialogue entre les communautés que nous saluons avec affection et solidarité avec tous ceux qui croient en un monde plus juste et en une victoire de la dignité contre la violence obscure", commente l'asbl Divers-City, organisatrice. Le prix Citoyenneté lui a été remis "au nom de tous ceux qui sont tombés, de leurs proches". Outre ce prix, douze autres awards ont été remis, dont notamment le prix Associations pour l'organisation "Papy Boom" portée par un jeune de 28 ans qui a orienté son métier d'éducateur spécialisé vers les résidents de maisons de retraite. Rachida El Garani, qui travaille pour la VRT et prépare son premier long-métrage, a quant a elle été nommée femme de l'année, tandis que le prix Sports revient à Jaouad Achab, multiple champion du monde, d'Europe et de Belgique de taekwondo. Le Diwan Award Enseignement a été remis à Khalid Benhaddou. Ce dernier a commencé sa carrière en tant que professeur d'Islam et est aujourd'hui imam de la mosquée Al-Fath à Gand ainsi que président de la plateforme des imams flamands et théologiens musulmans. L'Ecole sportive N'wicha, fondée en 2011 par la boxeuse professionnelle Najat Hasnouni-Alaoui, se voit par ailleurs attribuer le prix du jury. Cette école se veut ouverte à tous ceux pour qui les salles de sport ne sont pas toujours accessibles. (Belga)

"Un homme, Mohamed El Bachiri, symbolise leur souffrance mais aussi la foi et l'espoir dans l'humain. C'est son engagement pour un véritable dialogue entre les communautés que nous saluons avec affection et solidarité avec tous ceux qui croient en un monde plus juste et en une victoire de la dignité contre la violence obscure", commente l'asbl Divers-City, organisatrice. Le prix Citoyenneté lui a été remis "au nom de tous ceux qui sont tombés, de leurs proches". Outre ce prix, douze autres awards ont été remis, dont notamment le prix Associations pour l'organisation "Papy Boom" portée par un jeune de 28 ans qui a orienté son métier d'éducateur spécialisé vers les résidents de maisons de retraite. Rachida El Garani, qui travaille pour la VRT et prépare son premier long-métrage, a quant a elle été nommée femme de l'année, tandis que le prix Sports revient à Jaouad Achab, multiple champion du monde, d'Europe et de Belgique de taekwondo. Le Diwan Award Enseignement a été remis à Khalid Benhaddou. Ce dernier a commencé sa carrière en tant que professeur d'Islam et est aujourd'hui imam de la mosquée Al-Fath à Gand ainsi que président de la plateforme des imams flamands et théologiens musulmans. L'Ecole sportive N'wicha, fondée en 2011 par la boxeuse professionnelle Najat Hasnouni-Alaoui, se voit par ailleurs attribuer le prix du jury. Cette école se veut ouverte à tous ceux pour qui les salles de sport ne sont pas toujours accessibles. (Belga)