"Les délégués de la République populaire démocratique de Corée sont prêts à entrer dans des négociations de travail RPDC-USA", a indiqué Choe Son-hui, vice-ministre nord-coréenne des Affaires étrangères, selon KCNA. Fin septembre, la Corée du Nord avait déjà évoqué la possibilité d'un nouveau sommet rassemblant le président américain Donald Trump et le dirigeant Kim Jong Un. Précédemment, de nouveaux exercices militaires conjoints des Etats-Unis et de la Corée du Sud avaient semblé refroidir les relations entre Washington et Pyongyang. Les discussions entre les deux pays sont au point mort depuis le fiasco du deuxième sommet Trump-Kim en février à Hanoï, avant une brève nouvelle entrevue en juin dans la zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule coréenne. La Corée du Nord a depuis effectué de nouveaux tests de lanceur de missiles. (Belga)