Selon le comité de monitoring, l'équipe Di Rupo doit trouver 359 millions d'euros pour respecter ses engagements européens, à savoir un déficit de 2,15 pc du PIB en 2014, soit un déficit de 2,25 pc pour l'entité I (l'Etat fédéral et la sécurité sociale) et un surplus de 0,1 pc pour l'entité II (les Régions et Communautés ainsi que les pouvoirs locaux et provinciaux).

Le gouvernement doit présenter sa copie à l'Europe le 15 octobre. Outre l'effort à fournir pour assainir les finances publiques, les ministres devraient également discuter dans les jours à venir des moyens qui seront consacrés à des mesures de relance économique.

Selon le comité de monitoring, l'équipe Di Rupo doit trouver 359 millions d'euros pour respecter ses engagements européens, à savoir un déficit de 2,15 pc du PIB en 2014, soit un déficit de 2,25 pc pour l'entité I (l'Etat fédéral et la sécurité sociale) et un surplus de 0,1 pc pour l'entité II (les Régions et Communautés ainsi que les pouvoirs locaux et provinciaux). Le gouvernement doit présenter sa copie à l'Europe le 15 octobre. Outre l'effort à fournir pour assainir les finances publiques, les ministres devraient également discuter dans les jours à venir des moyens qui seront consacrés à des mesures de relance économique.