"J'ai confiance et je suis convaincu qu'on peut gagner", a poursuivi le Premier ministre selon qui "la Belgique est rassemblée derrière une cause qui met de côté toutes nos différences et qui laisse au frigo les questions communautaires".

"A l'étranger on a souvent une image plus positive de la Belgique que celle que nous avons de nous-mêmes, ici au pays. Nos atouts sont reconnus. Nous devons en profiter", a ajouté Charles Michel pour qui le pays sera, par ailleurs, "le centre du monde cette semaine", en raison du sommet de l'Otan prévu mercredi et jeudi à Bruxelles.

A ce sujet, "les forces de l'ordre sont mobilisées et tout est mis en oeuvre pour garder la situation sous contrôle", a encore affirmé le Premier ministre.

"J'ai confiance et je suis convaincu qu'on peut gagner", a poursuivi le Premier ministre selon qui "la Belgique est rassemblée derrière une cause qui met de côté toutes nos différences et qui laisse au frigo les questions communautaires". "A l'étranger on a souvent une image plus positive de la Belgique que celle que nous avons de nous-mêmes, ici au pays. Nos atouts sont reconnus. Nous devons en profiter", a ajouté Charles Michel pour qui le pays sera, par ailleurs, "le centre du monde cette semaine", en raison du sommet de l'Otan prévu mercredi et jeudi à Bruxelles. A ce sujet, "les forces de l'ordre sont mobilisées et tout est mis en oeuvre pour garder la situation sous contrôle", a encore affirmé le Premier ministre.