C'est le sens du texte pris en considération vendredi par le parlement francophone bruxellois et qui est co-signé par Catherine Moureaux (PS-majorité), André du Bus de Warnaffe (cdH-majorité), Emmanuel De Bock (DéFI-majorité), et Alain Maron (Ecolo-opposition). L'adoption de ce texte à une large majorité ne fait guère de doute, d'autant que dans l'opposition, le PTB a regretté de ne pas avoir été associé à son élaboration. Les parlements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles se sont déjà prononcés en faveur d'un refus de signature du CETA par voie de résolution. (Belga)

C'est le sens du texte pris en considération vendredi par le parlement francophone bruxellois et qui est co-signé par Catherine Moureaux (PS-majorité), André du Bus de Warnaffe (cdH-majorité), Emmanuel De Bock (DéFI-majorité), et Alain Maron (Ecolo-opposition). L'adoption de ce texte à une large majorité ne fait guère de doute, d'autant que dans l'opposition, le PTB a regretté de ne pas avoir été associé à son élaboration. Les parlements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles se sont déjà prononcés en faveur d'un refus de signature du CETA par voie de résolution. (Belga)