Le chef du gouvernement sortant n'a recueilli que 170 voix lors du vote de confiance, six de moins que la majorité absolue de 176 députés sur 350. Ce vote ouvre un délai de deux mois pour trouver une formule de gouvernement, sans quoi le parlement sera dissous automatiquement le 31 octobre et de nouvelles élections devront être convoquées, en principe le jour de Noël.

Le chef du gouvernement sortant n'a recueilli que 170 voix lors du vote de confiance, six de moins que la majorité absolue de 176 députés sur 350. Ce vote ouvre un délai de deux mois pour trouver une formule de gouvernement, sans quoi le parlement sera dissous automatiquement le 31 octobre et de nouvelles élections devront être convoquées, en principe le jour de Noël.