Dans sa composition, cette assemblée ne diffère pas du parlement régional. Hormis celle de l'installation, ses séances sont organisées la plupart du temps conjointement à celles du parlement. L'installation officielle de ce parlement bi-communautaire est toutefois indispensable pour permettre aux élus bruxellois d'interpeller le gouvernement bruxellois, et de légiférer, à la double majorité (une dans chaque groupe linguistique), en matière d'allocations familiales, d'aide aux personnes et de santé. (Belga)