"En ces temps difficiles et incertains, le besoin de sens et de spiritualité se fait sentir plus que jamais", affirment-ils. "Depuis des mois, un maximum de 15 personnes à la fois peuvent se réunir dans les églises, mosquées et synagogues de notre pays. Même si la vie de croyant ne se déroule pas exclusivement dans le lieu de culte, beaucoup ressentent cette mesure sur le long terme comme une restriction drastique de cette dernière." L'usage de la norme d'une personne pour 10 mètres carrés "s'est avéré moins restrictif pour la pratique religieuse et en même temps très protecteur pour la santé publique", selon eux. Cette lettre adressée au ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne est une initiative conjointe des représentants des cultes catholiques romain, protestant-évangélique, israélite, anglican, islamique et orthodoxe. (Belga)

"En ces temps difficiles et incertains, le besoin de sens et de spiritualité se fait sentir plus que jamais", affirment-ils. "Depuis des mois, un maximum de 15 personnes à la fois peuvent se réunir dans les églises, mosquées et synagogues de notre pays. Même si la vie de croyant ne se déroule pas exclusivement dans le lieu de culte, beaucoup ressentent cette mesure sur le long terme comme une restriction drastique de cette dernière." L'usage de la norme d'une personne pour 10 mètres carrés "s'est avéré moins restrictif pour la pratique religieuse et en même temps très protecteur pour la santé publique", selon eux. Cette lettre adressée au ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne est une initiative conjointe des représentants des cultes catholiques romain, protestant-évangélique, israélite, anglican, islamique et orthodoxe. (Belga)