Mardi, il fera chaud, ensoleillé et peu venteux. Les températures grimperont jusqu'à 32 degrés au centre de la Belgique. S'ajoute à cela une pollution de l'air, ce qui favorisera la formation d'ozone. "Sur base des dernières prévisions, le seuil d'information européen, 180 µg/mètre cube, pourrait être dépassé localement. Le risque le plus important se situe dans le nord du pays", prévient Celine. Demain/mercredi, la chaleur s'accentuera encore, avec 37 degrés prévus. Les concentrations d'ozone continueront à augmenter: elles seront comprises entre 175 et 240 µg/m³. Sur l'ensemble du pays, le seuil d'information risque d'être dépassé. Le risque de dépassement du seuil d'alerte, fixé à 240 µg/m³, est "faible mais ne peut être exclu localement". Il risque toutefois bien d'être dépassé jeudi au nord du pays alors qu'il fera encore plus chaud, avec des maximas grimpant jusque 38 degrés. Le seuil d'information sera lui dépassé sur l'ensemble de la Belgique. Ces concentrations très élevées d'ozone peuvent avoir un impact sur la santé et provoquer des difficultés respiratoires (notamment lors d'efforts physiques importants), une irritation des yeux et des voies respiratoires supérieures, de la toux chez les personnes sensibles et une augmentation de la fréquence et de la gravité des symptômes des personnes asthmatiques. A titre préventif, les personnes sensibles (enfants, seniors, personnes souffrant de problèmes respiratoires...) doivent éviter les efforts physiques inhabituels et tout exercice en plein air entre 12h00 et 22h00. (Belga)