La décision de la juge concerne l'ancien avocat de la Maison Blanche, Don McGahn, dans une enquête séparée mais également menée par les démocrates à la Chambre des représentants, qu'ils contrôlent. Le ministère de la Justice a indiqué qu'il comptait faire appel de cette décision. "Ce tribunal conclut que les individus assignés à témoigner devant une commission habilitée à le faire au Congrès doivent se présenter en personne", indique la magistrate, en prenant soin de préciser qu'ils ne "peuvent pas ignorer ou défier" ces convocations "sur ordre du président ou de tout autre". Dohn McGahn fut un témoin-clé du procureur spécial Robert Mueller qui avait enquêté pendant deux ans sur l'ingérence russe dans la présidentielle américaine de 2016 et les soupçons d'entrave à la justice visant Donald Trump dans cette affaire. (Belga)