Les socialistes et démocrates du S&D arrivent en deuxième position avec 147 sièges, soit 38 de moins que lors de la précédente législature. Le groupe libéral de l'ALDE, allié à la liste Renaissance (LREM du président français Emmanuel Macron), empoche quant à lui 102 sièges, ce qui en fait le 3e de l'hémicycle. Les Verts sont crédités de 71 sièges, soit 19 de plus qu'en 2014. Les écologistes ont enregistré de bons résultats en Allemagne, où ils se placent en deuxième position derrière la CDU-CSU d'Angela Merkel, et en France où ils obtiennent la troisième position derrière le Rassemblement National et la liste d'Emmanuel Macron. "Je suis sur un petit nuage", a commenté le co-président du groupe des Verts/ALE au Parlement européen, le Belge Philippe Lamberts, après l'annonce des bonnes performances des écologistes. (Belga)