Le cabinet Russel Reynolds, en charge de la succession de Didier Bellens, a établi une liste d'une dizaine de profils jugés intéressants.

Parmi eux figurent, outre MM. Delusinne et Philippot, le patron de la Sonaca Bernard Delvaux, la dirigeante du département consommateurs résidentiels de Belgacom Dominique Leroy, l'ancien dirigeant "wireline" de l'opérateur historique Jean-Claude Vandenbosch ou encore l'ancien administrateur délégué de Proximus Philippe Vander Putten.

Une série de potentiels candidats auraient déjà décliné une éventuelle proposition, selon La Libre, qui cite les cas de François Cornelis (ex-Petrofina et Total), Gérard Lamarche (GBL), Laurent Levaux (Aviapartner) et Pierre-Olivier Beckers (ex-Delhaize).

M. Philippot, qui devrait rempiler pour un 3e mandat de six ans à la tête de la RTBF en février 2014, avait déjà déclaré qu'il ne serait pas candidat, tandis que M. Vander Putten aurait également refusé le poste, précise La Libre.

Le cabinet Russel Reynolds, en charge de la succession de Didier Bellens, a établi une liste d'une dizaine de profils jugés intéressants. Parmi eux figurent, outre MM. Delusinne et Philippot, le patron de la Sonaca Bernard Delvaux, la dirigeante du département consommateurs résidentiels de Belgacom Dominique Leroy, l'ancien dirigeant "wireline" de l'opérateur historique Jean-Claude Vandenbosch ou encore l'ancien administrateur délégué de Proximus Philippe Vander Putten. Une série de potentiels candidats auraient déjà décliné une éventuelle proposition, selon La Libre, qui cite les cas de François Cornelis (ex-Petrofina et Total), Gérard Lamarche (GBL), Laurent Levaux (Aviapartner) et Pierre-Olivier Beckers (ex-Delhaize). M. Philippot, qui devrait rempiler pour un 3e mandat de six ans à la tête de la RTBF en février 2014, avait déjà déclaré qu'il ne serait pas candidat, tandis que M. Vander Putten aurait également refusé le poste, précise La Libre.