Les automobilistes qui ne se rabattent pas à droite après une man?uvre de dépassement sont moins sévèrement punis que les automobilistes qui, en raison de ce comportement, les dépassent par la droite. La loi votée vise à sanctionner de la même manière ces deux infractions, qui constituent des infractions du deuxième degré. De la sorte, le juge de police pourra, pour ces deux infractions, prononcer une déchéance du droit de conduire. (Belga)

Les automobilistes qui ne se rabattent pas à droite après une man?uvre de dépassement sont moins sévèrement punis que les automobilistes qui, en raison de ce comportement, les dépassent par la droite. La loi votée vise à sanctionner de la même manière ces deux infractions, qui constituent des infractions du deuxième degré. De la sorte, le juge de police pourra, pour ces deux infractions, prononcer une déchéance du droit de conduire. (Belga)