Bien que stable, le nombre de cas est cependant supérieur à celui des semaines de septembre, novembre, décembre, et janvier. Le nombre d'élèves nouvellement mis en quarantaine au cours de la semaine suivant carnaval correspond à 0,3% des élèves de l'enseignement obligatoire. Durant cette période, 49 écoles ont été concernées par un ou plusieurs clusters actifs. "Un cluster est une situation de 2 cas au sein d'une classe ou d'un groupe endéans les 14 jours ayant un lien épidémiologique, c'est à dire pour lesquelles l'équipe PSE suspecte une transmission au sein de la classe ou de l'école", précise l'ONE. (Belga)

Bien que stable, le nombre de cas est cependant supérieur à celui des semaines de septembre, novembre, décembre, et janvier. Le nombre d'élèves nouvellement mis en quarantaine au cours de la semaine suivant carnaval correspond à 0,3% des élèves de l'enseignement obligatoire. Durant cette période, 49 écoles ont été concernées par un ou plusieurs clusters actifs. "Un cluster est une situation de 2 cas au sein d'une classe ou d'un groupe endéans les 14 jours ayant un lien épidémiologique, c'est à dire pour lesquelles l'équipe PSE suspecte une transmission au sein de la classe ou de l'école", précise l'ONE. (Belga)