Environ 21.000 nouveaux cas covid ont été signalés par le ministère de la Santé jeudi, dans ce pays de près de 33 millions d'habitants, soit un nombre cinq fois plus important que lorsque le pays avait décidé d'imposer un troisième confinement en mai. Mercredi, 278 décès liés au coronavirus avaient été signalés, ce qui porte le total à 16.942 morts du covid en Malaisie. Le gouvernement a néanmoins récemment déclaré qu'il entendait fonder ses prochaines mesures sanitaires sur le nombre de personnes malades ou hospitalisées, et non pas sur les simples cas positifs au coronavirus, les mises à jour quotidiennes du ministère de la Santé indiquant que plus de 95% des personnes testées positives ne présentent que des symptômes légers ou aucun symptôme du tout. Le ministre de la Santé, Khairy Jamaluddin, a déclaré jeudi que les tests antigéniques rapides seraient rendus plus largement disponibles grâce à des "achats en gros" pour faire baisser les prix. Ce testing rapide et régulier serait utilisé pour rouvrir l'économie une fois que le virus aura regagné un statut "endémique", selon M. Khairy. Les mesures de prévention sanitaire mises en place en Malaisie ont réduit la production des usines d'électronique et d'informatique du pays, entraînant à leur tour des pénuries de puces à l'international. En Allemagne, Volkswagen et Ford ont récemment mis en garde contre des pénuries de production automobile. (Belga)

Environ 21.000 nouveaux cas covid ont été signalés par le ministère de la Santé jeudi, dans ce pays de près de 33 millions d'habitants, soit un nombre cinq fois plus important que lorsque le pays avait décidé d'imposer un troisième confinement en mai. Mercredi, 278 décès liés au coronavirus avaient été signalés, ce qui porte le total à 16.942 morts du covid en Malaisie. Le gouvernement a néanmoins récemment déclaré qu'il entendait fonder ses prochaines mesures sanitaires sur le nombre de personnes malades ou hospitalisées, et non pas sur les simples cas positifs au coronavirus, les mises à jour quotidiennes du ministère de la Santé indiquant que plus de 95% des personnes testées positives ne présentent que des symptômes légers ou aucun symptôme du tout. Le ministre de la Santé, Khairy Jamaluddin, a déclaré jeudi que les tests antigéniques rapides seraient rendus plus largement disponibles grâce à des "achats en gros" pour faire baisser les prix. Ce testing rapide et régulier serait utilisé pour rouvrir l'économie une fois que le virus aura regagné un statut "endémique", selon M. Khairy. Les mesures de prévention sanitaire mises en place en Malaisie ont réduit la production des usines d'électronique et d'informatique du pays, entraînant à leur tour des pénuries de puces à l'international. En Allemagne, Volkswagen et Ford ont récemment mis en garde contre des pénuries de production automobile. (Belga)