Le Comité de l'assurance de l'Inami a approuvé lundi matin cette nouvelle convention pour les patients diabétiques, dotée d'un budget de 10 millions d'euros. Le patch attaché par un bandage sur le bras est composé d'une minuscule aiguille hypodermique qui mesure directement le taux de glycémie dans le sang. Il sera disponible pour 60 euros, comptant qu'il en faut deux par mois et que l'appareil de mesures, qui ne doit pas être renouvelé, se vend également à 60 euros. Les personnes atteintes de diabète 2 qui doivent mesurer leur taux de sucre trois fois par jour, pourront également bénéficier de la technique à un bien moindre prix auprès du centre pour le suivi diabétique qui les suit. "Nous nous attendons à ce que de nombreux patients le réclame car il s'agit d'un réel confort qui leur est enfin apporté. La Belgique sera le premier pays européen où ce genre de patchs est remboursé", s'est réjoui Jean Hermesse, secrétaire général de la MC. (Belga)

Le Comité de l'assurance de l'Inami a approuvé lundi matin cette nouvelle convention pour les patients diabétiques, dotée d'un budget de 10 millions d'euros. Le patch attaché par un bandage sur le bras est composé d'une minuscule aiguille hypodermique qui mesure directement le taux de glycémie dans le sang. Il sera disponible pour 60 euros, comptant qu'il en faut deux par mois et que l'appareil de mesures, qui ne doit pas être renouvelé, se vend également à 60 euros. Les personnes atteintes de diabète 2 qui doivent mesurer leur taux de sucre trois fois par jour, pourront également bénéficier de la technique à un bien moindre prix auprès du centre pour le suivi diabétique qui les suit. "Nous nous attendons à ce que de nombreux patients le réclame car il s'agit d'un réel confort qui leur est enfin apporté. La Belgique sera le premier pays européen où ce genre de patchs est remboursé", s'est réjoui Jean Hermesse, secrétaire général de la MC. (Belga)