La décision a été prise dans l'après-midi au cours d'un comité de concertation rassemblant le fédéral et les entités fédérées. Une des principales conditions mises en place pour assurer la sécurité et limiter le risque dans le cadre de la pandémie de Covid-19 est la limitation des groupes à 50 personnes, accompagnateurs compris. Il s'agirait donc de "silos", comme dans l'enseignement, qui doivent éviter les contacts entre eux. "Nous nous sommes mis d'accord sur une feuille de route pour toutes les activités de jeunesse pour l'été", a confirmé Pierre-Yves Jeholet. "Tout d'abord, les aires de jeux extérieures pourront rouvrir dès le 27 mai. Ensuite, les camps et stages d'été, avec ou sans nuitées, seront autorisés à partir du 1er juillet." Un maximum de 50 personnes sera autorisé. (Belga)

La décision a été prise dans l'après-midi au cours d'un comité de concertation rassemblant le fédéral et les entités fédérées. Une des principales conditions mises en place pour assurer la sécurité et limiter le risque dans le cadre de la pandémie de Covid-19 est la limitation des groupes à 50 personnes, accompagnateurs compris. Il s'agirait donc de "silos", comme dans l'enseignement, qui doivent éviter les contacts entre eux. "Nous nous sommes mis d'accord sur une feuille de route pour toutes les activités de jeunesse pour l'été", a confirmé Pierre-Yves Jeholet. "Tout d'abord, les aires de jeux extérieures pourront rouvrir dès le 27 mai. Ensuite, les camps et stages d'été, avec ou sans nuitées, seront autorisés à partir du 1er juillet." Un maximum de 50 personnes sera autorisé. (Belga)