Cet appareil, qui a été de toutes les opérations, militaires ou humanitaires, menées par l'armée belge sur quatre des cinq continents depuis près de 50 ans, a ainsi cédé le relais à son successeur, l'Airbus A400M. Cet avion, baptisé Atlas, reprend à son compte les missions du légendaire "Mighty Herk". Cinq des huit appareils commandés en commun avec le Luxembourg sont déjà en service. Les deux types se sont d'ailleurs salué une dernière fois dans le ciel belge, lors d'un vol en formation organisé par la composante Air au profit de la presse en dépit des mauvaises conditions météorologiques, ont constaté des journalistes de l'agence Belga à bord de ces appareils. En près de 50 ans, les C-130 ont effectué quelque 285.000 heures de vol et 199.500 atterrissages, transportant 150.000 tonnes de fret en réalisant l'équivalent de 3.900 tours du monde, a indiqué vendredi le responsable de la maintenance de ces appareils, le major Guy Bodet. La Belgique avait acquis au début des années 1970 une flotte de douze C-130H, construits par l'avionneur américain Lockheed Martin. Ils ont été livrés entre juillet 1972 et avril 1973. Un appareil, le CH-06, a été perdu dans un accident survenu le 15 juillet 1996 sur la base aérienne d'Eindhoven (sud des Pays-Bas), provoquant la mort de 34 personnes sur les 41 occupants. Un autre, le CH-02, a été détruit le 4 mai 2006 dans l'incendie d'un hangar de la société Sabena Technics à Zaventem lors d'un grand entretien. Il a été remplacé en mars 2009 par un avion d'occasion - un ex-C-130E "chasseur d'ouragans" au sein de l'US Air Force - plus ancien, car construit en 1965, mais porté au même standard que le reste de la flotte, le CH-13. (Belga)

Cet appareil, qui a été de toutes les opérations, militaires ou humanitaires, menées par l'armée belge sur quatre des cinq continents depuis près de 50 ans, a ainsi cédé le relais à son successeur, l'Airbus A400M. Cet avion, baptisé Atlas, reprend à son compte les missions du légendaire "Mighty Herk". Cinq des huit appareils commandés en commun avec le Luxembourg sont déjà en service. Les deux types se sont d'ailleurs salué une dernière fois dans le ciel belge, lors d'un vol en formation organisé par la composante Air au profit de la presse en dépit des mauvaises conditions météorologiques, ont constaté des journalistes de l'agence Belga à bord de ces appareils. En près de 50 ans, les C-130 ont effectué quelque 285.000 heures de vol et 199.500 atterrissages, transportant 150.000 tonnes de fret en réalisant l'équivalent de 3.900 tours du monde, a indiqué vendredi le responsable de la maintenance de ces appareils, le major Guy Bodet. La Belgique avait acquis au début des années 1970 une flotte de douze C-130H, construits par l'avionneur américain Lockheed Martin. Ils ont été livrés entre juillet 1972 et avril 1973. Un appareil, le CH-06, a été perdu dans un accident survenu le 15 juillet 1996 sur la base aérienne d'Eindhoven (sud des Pays-Bas), provoquant la mort de 34 personnes sur les 41 occupants. Un autre, le CH-02, a été détruit le 4 mai 2006 dans l'incendie d'un hangar de la société Sabena Technics à Zaventem lors d'un grand entretien. Il a été remplacé en mars 2009 par un avion d'occasion - un ex-C-130E "chasseur d'ouragans" au sein de l'US Air Force - plus ancien, car construit en 1965, mais porté au même standard que le reste de la flotte, le CH-13. (Belga)