A cette occasion, une vingtaine de lieux pouvaient être visités gratuitement, sur la côte belge mais aussi à l'intérieur des terres, à Heuvelland, Haacht, Dessel et Adegem. "Nous avons accueilli 5.000 visiteurs. C'est deux fois moins que lors de la dernière édition, il y a deux ans, mais les mesures sanitaires nous ont forcés à limiter l'affluence", explique la province. La "journée du bunker" est une initiative néerlandaise qui a été reprise en Belgique, mais aussi en France, en Allemagne, au Danemark, en Norvège, ainsi que dans les îles de Jersey et Guernesey. (Belga)

A cette occasion, une vingtaine de lieux pouvaient être visités gratuitement, sur la côte belge mais aussi à l'intérieur des terres, à Heuvelland, Haacht, Dessel et Adegem. "Nous avons accueilli 5.000 visiteurs. C'est deux fois moins que lors de la dernière édition, il y a deux ans, mais les mesures sanitaires nous ont forcés à limiter l'affluence", explique la province. La "journée du bunker" est une initiative néerlandaise qui a été reprise en Belgique, mais aussi en France, en Allemagne, au Danemark, en Norvège, ainsi que dans les îles de Jersey et Guernesey. (Belga)