L'enquête de l'UAntwerpen, menée en collaboration avec l'ULB ainsi que les universités d'Hasselt et de Louvain, s'est intéressée aux éventuels assouplissements des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus. "Pouvoir rencontrer plus de personnes (à l'intérieur ou à l'extérieur)" est le souhait le plus fréquemment cité par les personnes interrogées. "Etre en terrasse d'un café ou d'un restaurant" figurait également dans les cinq premiers souhaits de 71% des participants à l'étude. L'enquête constate par ailleurs que davantage de personnes ont embrassé ou donné la main à quelqu'un d'extérieur à leur famille ces deux dernières semaines. Les contacts physiques ont augmenté par rapport à la période des congés de détente. "Cela pourrait s'expliquer par le fait d'avoir profité du beau temps avec d'autres personnes", analysent les chercheurs. "Mais même dans ce cas, les règles de base restent très importantes." (Belga)

L'enquête de l'UAntwerpen, menée en collaboration avec l'ULB ainsi que les universités d'Hasselt et de Louvain, s'est intéressée aux éventuels assouplissements des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus. "Pouvoir rencontrer plus de personnes (à l'intérieur ou à l'extérieur)" est le souhait le plus fréquemment cité par les personnes interrogées. "Etre en terrasse d'un café ou d'un restaurant" figurait également dans les cinq premiers souhaits de 71% des participants à l'étude. L'enquête constate par ailleurs que davantage de personnes ont embrassé ou donné la main à quelqu'un d'extérieur à leur famille ces deux dernières semaines. Les contacts physiques ont augmenté par rapport à la période des congés de détente. "Cela pourrait s'expliquer par le fait d'avoir profité du beau temps avec d'autres personnes", analysent les chercheurs. "Mais même dans ce cas, les règles de base restent très importantes." (Belga)