Les Affaires étrangères, qui avaient déjà déconseillé tous les voyages à l'étranger, recommandent par ailleurs à tous les Belges se trouvant toujours à l'étranger de suivre "scrupuleusement" les instructions des autorités locales. "Le logement, les finances, la famille, les assurances, la condition médicale et les soins de santé sont des éléments à prendre en considération" dans la décision de rester ou de rentrer en Belgique, ajoute le SPF. Il faut aussi tenir compte du fait que de moins en moins de vols sont opérés. En cas du choix d'un retour, il est recommandé de prendre contact en premier lieu avec le tour-opérateur, l'organisme de voyage ou la compagnie aérienne. "Si vous constatez que les frontières du pays dans lequel vous séjournez sont effectivement fermées et que même les voyages pour rentrer chez vous ne sont plus possibles, nous ne pouvons que vous conseiller de rester où vous êtes", précisent encore sur leur site les Affaires étrangères. (Belga)

Les Affaires étrangères, qui avaient déjà déconseillé tous les voyages à l'étranger, recommandent par ailleurs à tous les Belges se trouvant toujours à l'étranger de suivre "scrupuleusement" les instructions des autorités locales. "Le logement, les finances, la famille, les assurances, la condition médicale et les soins de santé sont des éléments à prendre en considération" dans la décision de rester ou de rentrer en Belgique, ajoute le SPF. Il faut aussi tenir compte du fait que de moins en moins de vols sont opérés. En cas du choix d'un retour, il est recommandé de prendre contact en premier lieu avec le tour-opérateur, l'organisme de voyage ou la compagnie aérienne. "Si vous constatez que les frontières du pays dans lequel vous séjournez sont effectivement fermées et que même les voyages pour rentrer chez vous ne sont plus possibles, nous ne pouvons que vous conseiller de rester où vous êtes", précisent encore sur leur site les Affaires étrangères. (Belga)