Aucun vol à basse altitude n'est effectué durant le mois de juin au départ des bases militaires de Florennes à Namur et de Kleine-Brogel dans le Limbourg, explique la Défense interrogée par l'Agence Belga. Ce type de man?uvre, génératrice de bruits, est en effet exclue alors que les étudiants mémorisent laborieusement leurs syllabus. Le sommeil des vacanciers sera également plus doux puisque, entre le mois de juin et celui d'août, les chasseurs belges passent la nuit au hangar. Les exercices ne reprendront qu'en septembre, en même temps qu'une nouvelle année académique. (Belga)

Aucun vol à basse altitude n'est effectué durant le mois de juin au départ des bases militaires de Florennes à Namur et de Kleine-Brogel dans le Limbourg, explique la Défense interrogée par l'Agence Belga. Ce type de man?uvre, génératrice de bruits, est en effet exclue alors que les étudiants mémorisent laborieusement leurs syllabus. Le sommeil des vacanciers sera également plus doux puisque, entre le mois de juin et celui d'août, les chasseurs belges passent la nuit au hangar. Les exercices ne reprendront qu'en septembre, en même temps qu'une nouvelle année académique. (Belga)