Les infections sont moins fréquentes chez les personnes vaccinées. Lors de la semaine du 2 au 8 août, le taux d'incidence était ainsi de 200 par 100.000 habitants pour la population non vaccinée contre 39 pour les vaccinées. L'effet protecteur des vaccinations s'illustre également dans la réduction du risque de décès et d'hospitalisations. Les résidents des maisons de repos (11,4% lors de la 2e vague et 2,4% lors de la 3e) et les professionnels de la santé (1,5% lors de la 2e vague contre 0,6% lors de la 3e) sont également moins admis à l'hôpital pour une infection au coronavirus. La Belgique est désormais quatrième en Europe pour la proportion de population complètement vaccinée contre le coronavirus, derrière Malte, l'Islande et l'Irlande. Près de 90% des Belges souffrant de comorbidités sont complètement vaccinés. Notre pays a en outre commencé mi-juillet à effectuer des donations de vaccins à des pays tiers, notamment la Tunisie, l'Ukraine, l'Arménie et le Kosovo, a précisé la taskforce. (Belga)

Les infections sont moins fréquentes chez les personnes vaccinées. Lors de la semaine du 2 au 8 août, le taux d'incidence était ainsi de 200 par 100.000 habitants pour la population non vaccinée contre 39 pour les vaccinées. L'effet protecteur des vaccinations s'illustre également dans la réduction du risque de décès et d'hospitalisations. Les résidents des maisons de repos (11,4% lors de la 2e vague et 2,4% lors de la 3e) et les professionnels de la santé (1,5% lors de la 2e vague contre 0,6% lors de la 3e) sont également moins admis à l'hôpital pour une infection au coronavirus. La Belgique est désormais quatrième en Europe pour la proportion de population complètement vaccinée contre le coronavirus, derrière Malte, l'Islande et l'Irlande. Près de 90% des Belges souffrant de comorbidités sont complètement vaccinés. Notre pays a en outre commencé mi-juillet à effectuer des donations de vaccins à des pays tiers, notamment la Tunisie, l'Ukraine, l'Arménie et le Kosovo, a précisé la taskforce. (Belga)