Avec 275.500 arrivées sur l'île entre janvier et avril (+93,5% par rapport à la même période en 2018), les Américains occupent la deuxième place derrière les Canadiens, au nombre de 624.530 (+3%), a indiqué Michel Bernal, directeur commercial du ministère du Tourisme (Mintur), cité par le journal d'Etat Granma. Au total, 1,9 millions de touristes se sont rendu à Cuba sur cette période, soit une hausse de 7% par rapport à 2018. Cuba, qui a fait du tourisme l'une de ses grandes priorités, espère recevoir 5 millions de visiteurs cette année. En théorie, les touristes américains ont interdiction de se rendre à Cuba. Seuls sont autorisés des déplacements en relation avec la culture et l'éducation, selon des catégories spécifiques définies par Washington. Michel Bernal a rappelé que "Cuba était toujours le seul pays au monde où les citoyens américains ne peuvent pas faire de tourisme librement". American Airlines a inauguré vendredi un nouveau vol quotidien entre Miami et Santiago de Cuba, qui vient s'ajouter à ses 11 dessertes quotidiennes vers La Havane, Holguin, Camagüey et Santa Clara. Les compagnies aériennes américaines JetBlue, Southwest, Delta, Alaska et United desservent aussi Cuba. (Belga)