Le syndicat socialiste CGSP/Acod a appelé à la grève dans toutes les prisons du pays tandis que la CSC mènera des actions dans les établissements wallons, après Bruxelles la semaine dernière. Les syndicats dénoncent la manière dont le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) veut introduire un service minimum en cas de grève dans les prisons. Ils réclament une étude de la situation poste par poste, dans tous les établissements pénitentiaires, pour l'organisation concrète du travail, la sécurité des agents et le maintien du droit de grève. Des négociations entre les syndicats et le ministre fin janvier n'avaient pas abouti à un accord. Les représentants des gardiens de prison avaient alors annoncé qu'ils poursuivraient les arrêts de travail de 24 heures dans toutes les prisons chaque vendredi (en pratique à partir du jeudi à 22h). "La détermination reste intacte", indique Claudine Coupienne, secrétaire permanente CSC. "Nous espérons toujours un geste du ministre." (Belga)

Le syndicat socialiste CGSP/Acod a appelé à la grève dans toutes les prisons du pays tandis que la CSC mènera des actions dans les établissements wallons, après Bruxelles la semaine dernière. Les syndicats dénoncent la manière dont le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) veut introduire un service minimum en cas de grève dans les prisons. Ils réclament une étude de la situation poste par poste, dans tous les établissements pénitentiaires, pour l'organisation concrète du travail, la sécurité des agents et le maintien du droit de grève. Des négociations entre les syndicats et le ministre fin janvier n'avaient pas abouti à un accord. Les représentants des gardiens de prison avaient alors annoncé qu'ils poursuivraient les arrêts de travail de 24 heures dans toutes les prisons chaque vendredi (en pratique à partir du jeudi à 22h). "La détermination reste intacte", indique Claudine Coupienne, secrétaire permanente CSC. "Nous espérons toujours un geste du ministre." (Belga)