"De nombreux agents pratiquent un sport pendant leurs heures de service. Cela a toujours été le cas et nous favorisons cette pratique. C'est le cas notamment à la police fédérale, où on dispose de l'infrastructure nécessaire", explique An Berger, de la police fédérale. "Mais pour les services d'intervention, et surtout au sein des polices locales, il n'est pas toujours possible de prendre une heure pour faire du jogging ou du fitness." Avec cette nouvelle disposition, la ministre entend donner davantage de flexibilité et permettre à tous les agents de pratiquer un sport. (Belga)

"De nombreux agents pratiquent un sport pendant leurs heures de service. Cela a toujours été le cas et nous favorisons cette pratique. C'est le cas notamment à la police fédérale, où on dispose de l'infrastructure nécessaire", explique An Berger, de la police fédérale. "Mais pour les services d'intervention, et surtout au sein des polices locales, il n'est pas toujours possible de prendre une heure pour faire du jogging ou du fitness." Avec cette nouvelle disposition, la ministre entend donner davantage de flexibilité et permettre à tous les agents de pratiquer un sport. (Belga)