"A la condition d'observer la prudence recommandée, les voyageurs peuvent se rendre à Tunis, sur l'axe côtier Mahdia - Monastir - Sousse - Hammamet - Nabeul - Tunis - Bizerte - Tabarka, dans l'île de Djerba et dans la zone côtière entre Djerba et Zarzis", indiquent-elles dans leur avis de voyage. "Le voyageur choisira judicieusement un lieu de séjour qui a pris les mesures nécessaires pour sécuriser ses clients. Les déplacements nocturnes hors des établissements hôteliers dans des lieux d'affluence sont à éviter, de même que les déplacements de nuit hors des grands axes routiers", ajoutent-elles. Les voyages non-organisés restent cependant déconseillés sur le restant du territoire tunisien et les Affaires étrangères recommandent de recourir à des tour-opérateurs et à des agences de voyage certifiés. Les déplacements sont toujours "formellement déconseillés dans les zones frontières avec l'Algérie à l'ouest de l'axe Tabarka - Jendouba - Le Kef - Kasserine - Gafsa - Tozeur - Nefta, et dans les zones frontalières avec la Libye au sud de l'axe Nefta - El Faouar - Ksar Ghilane - Ksar Ouled Soltane - Zarzis". Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders salue l'amélioration du climat sécuritaire dans le pays du Maghreb, tout en appelant les voyageurs Belges à la prudence et à la vigilance face à la menace terroriste. (Belga)

"A la condition d'observer la prudence recommandée, les voyageurs peuvent se rendre à Tunis, sur l'axe côtier Mahdia - Monastir - Sousse - Hammamet - Nabeul - Tunis - Bizerte - Tabarka, dans l'île de Djerba et dans la zone côtière entre Djerba et Zarzis", indiquent-elles dans leur avis de voyage. "Le voyageur choisira judicieusement un lieu de séjour qui a pris les mesures nécessaires pour sécuriser ses clients. Les déplacements nocturnes hors des établissements hôteliers dans des lieux d'affluence sont à éviter, de même que les déplacements de nuit hors des grands axes routiers", ajoutent-elles. Les voyages non-organisés restent cependant déconseillés sur le restant du territoire tunisien et les Affaires étrangères recommandent de recourir à des tour-opérateurs et à des agences de voyage certifiés. Les déplacements sont toujours "formellement déconseillés dans les zones frontières avec l'Algérie à l'ouest de l'axe Tabarka - Jendouba - Le Kef - Kasserine - Gafsa - Tozeur - Nefta, et dans les zones frontalières avec la Libye au sud de l'axe Nefta - El Faouar - Ksar Ghilane - Ksar Ouled Soltane - Zarzis". Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders salue l'amélioration du climat sécuritaire dans le pays du Maghreb, tout en appelant les voyageurs Belges à la prudence et à la vigilance face à la menace terroriste. (Belga)