En 2015, on a dénombré 40.303 accidents de la route faisant au total 52.571 victimes, parmi lesquelles 732 personnes ont perdu la vie dans les 30 jours suivant l'accident, selon les données de la DG Statistique. La moitié des décès concerne le conducteur ou passager d'une voiture particulière. Les motards (motos et cyclomoteurs) représentent 16% des victimes tuées et les piétons 12%. La part des cyclistes est, elle, passée de 8% en 2010 à 11% cinq ans plus tard. Par ailleurs, les accidents impliquant un camion représentent 5,3% des accidents mais engendrent 14,5% des décès sur nos routes. Le nombre de tués n'a plus diminué depuis 2013, constate la DG Statistique. Elle a même augmenté de 0,7% entre 2014 et 2015. L'année précédente, 727 personnes avaient perdu la vie sur la route. Pendant la période 2005-2013, le nombre de tués sur la route avait diminué en moyenne de 6,5% par an. Le nombre de blessés graves a par contre diminué de 6,7% en un an, de 4.502 en 2014 à 4.201 en 2015. (Belga)

En 2015, on a dénombré 40.303 accidents de la route faisant au total 52.571 victimes, parmi lesquelles 732 personnes ont perdu la vie dans les 30 jours suivant l'accident, selon les données de la DG Statistique. La moitié des décès concerne le conducteur ou passager d'une voiture particulière. Les motards (motos et cyclomoteurs) représentent 16% des victimes tuées et les piétons 12%. La part des cyclistes est, elle, passée de 8% en 2010 à 11% cinq ans plus tard. Par ailleurs, les accidents impliquant un camion représentent 5,3% des accidents mais engendrent 14,5% des décès sur nos routes. Le nombre de tués n'a plus diminué depuis 2013, constate la DG Statistique. Elle a même augmenté de 0,7% entre 2014 et 2015. L'année précédente, 727 personnes avaient perdu la vie sur la route. Pendant la période 2005-2013, le nombre de tués sur la route avait diminué en moyenne de 6,5% par an. Le nombre de blessés graves a par contre diminué de 6,7% en un an, de 4.502 en 2014 à 4.201 en 2015. (Belga)