Le chef de file des sociaux-démocrates finlandais Antti Rinne a revendiqué une victoire, la première depuis 1999. Entre temps les sociaux-démocrates avaient participé à plusieurs gouvernements, sans toutefois en prendre la tête. M. Rinne devra former un gouvernement d'ici la fin du mois de mai. "Nous voulons restaurer la confiance du peuple finlandais (...) nous allons le faire en coopération avec bien d'autres partis", a-t-il assuré à la télévision publique finlandaise. Son parti n'a toutefois pas beaucoup d'avance sur celui d'extrême droite les Vrais Finlandais, formation qui peut compter sur 39 sièges au Parlement avec 17,5% des voix. La coalition conservative nationale suit avec 38 sièges. Le Parti du centre du Premier ministre sortant Juha Sipilä est lui relégué à la quatrième place. (Belga)

Le chef de file des sociaux-démocrates finlandais Antti Rinne a revendiqué une victoire, la première depuis 1999. Entre temps les sociaux-démocrates avaient participé à plusieurs gouvernements, sans toutefois en prendre la tête. M. Rinne devra former un gouvernement d'ici la fin du mois de mai. "Nous voulons restaurer la confiance du peuple finlandais (...) nous allons le faire en coopération avec bien d'autres partis", a-t-il assuré à la télévision publique finlandaise. Son parti n'a toutefois pas beaucoup d'avance sur celui d'extrême droite les Vrais Finlandais, formation qui peut compter sur 39 sièges au Parlement avec 17,5% des voix. La coalition conservative nationale suit avec 38 sièges. Le Parti du centre du Premier ministre sortant Juha Sipilä est lui relégué à la quatrième place. (Belga)