C'est la Flandre qui tire l'augmentation des mariages en Belgique, note Statbel. Les mariages y ont en effet augmenté de 2,1% par rapport à 2017, tandis que leur nombre a été plus stable en Wallonie (+0,4%) et a légèrement diminué à Bruxelles (-0,6%). Peu d'évolution également du côté des divorces, avec 23.135 enregistrés en 2018 (+0,3%). Les cohabitations sont elles aussi plutôt stables, avec 38.921 nouvelles déclarations. Par contre, les cessations de cohabitations légales augmentent de 4,4%. Cependant, le mariage reste la première cause des fins de cohabitations légales, ajoute Statbel. Enfin la durée du mariage avant divorce ne fluctue pas et se situe toujours à environ 15 ans de vie commune. (Belga)