"Pour stopper l'invasion plastique, chacun a un rôle à jouer : des producteurs et gouvernements aux consommateurs", affirme le WWF qui rappelle trois astuces concrètes à mettre en oeuvre au quotidien. Tout d'abord, l'ONG conseille de délaisser les bouteilles en plastique au profit d'une gourde réutilisable. Ensuite, au restaurant, elle incite à demander sa boisson sans paille en plastique. Enfin, elle encourage à utiliser un sac réutilisable pour faire ses courses et en avoir toujours un avec soi. Chacun est également invité à signer une pétition internationale demandant un accord universel contraignant pour faire face à la crise du plastique. Le WWF annonce par ailleurs avoir reçu un fonds d'1 million d'euros pour soutenir les projets en Méditerranée, dont l'objectif est de mettre fin aux techniques de pêches invasives qui raclent le fond de la mer et mettre en place une coalition de six îles et stations balnéaires qui auront banni le plastique d'ici 2021. Dans ce contexte, le Blue Panda, le voilier du WWF, a quitté le porte de Toulon (France) le 29 mai pour un voyage de six mois à travers la Méditerranée. Il s'arrêtera dans plusieurs ports, tant en Europe qu'en Afrique du Nord, pour montrer la richesse de la biodiversité marine et expliquer les impacts de la pollution et de la surexploitation de la mer. (Belga)

"Pour stopper l'invasion plastique, chacun a un rôle à jouer : des producteurs et gouvernements aux consommateurs", affirme le WWF qui rappelle trois astuces concrètes à mettre en oeuvre au quotidien. Tout d'abord, l'ONG conseille de délaisser les bouteilles en plastique au profit d'une gourde réutilisable. Ensuite, au restaurant, elle incite à demander sa boisson sans paille en plastique. Enfin, elle encourage à utiliser un sac réutilisable pour faire ses courses et en avoir toujours un avec soi. Chacun est également invité à signer une pétition internationale demandant un accord universel contraignant pour faire face à la crise du plastique. Le WWF annonce par ailleurs avoir reçu un fonds d'1 million d'euros pour soutenir les projets en Méditerranée, dont l'objectif est de mettre fin aux techniques de pêches invasives qui raclent le fond de la mer et mettre en place une coalition de six îles et stations balnéaires qui auront banni le plastique d'ici 2021. Dans ce contexte, le Blue Panda, le voilier du WWF, a quitté le porte de Toulon (France) le 29 mai pour un voyage de six mois à travers la Méditerranée. Il s'arrêtera dans plusieurs ports, tant en Europe qu'en Afrique du Nord, pour montrer la richesse de la biodiversité marine et expliquer les impacts de la pollution et de la surexploitation de la mer. (Belga)