Selon les médias, il avait pénétré dans la zone d'exclusion avec l'autorisation des autorités. Les habitants des maisons évacuées sont régulièrement autorisés à pénétrer dans la zone recouverte de cendres de la chaîne de montagnes Cumbre Vieja pour récupérer des documents ou d'autres objets dont ils ont un besoin urgent. Cela se fait généralement sous la supervision des autorités. L'homme retrouvé samedi essayait probablement de nettoyer les cendres volcaniques dans sa propriété. Il avait été porté disparu par des proches vendredi. Depuis que le volcan, qui n'a pas encore de nom officiel, est entré en éruption le 19 septembre, la lave a complètement détruit plus de 1.450 bâtiments, selon un récent bilan des autorités régionales. Selon la dernière évaluation, un total de 1.018 hectares ont été recouverts d'une couche de lave d'un mètre d'épaisseur. Cette superficie correspond à plus de 1.400 terrains de football. Plus de 7.000 habitants ont dû être mis en sécurité depuis l'éruption du volcan. Depuis plusieurs jours, cependant, les coulées de lave se déplacent très lentement, voire pas du tout. (Belga)

Selon les médias, il avait pénétré dans la zone d'exclusion avec l'autorisation des autorités. Les habitants des maisons évacuées sont régulièrement autorisés à pénétrer dans la zone recouverte de cendres de la chaîne de montagnes Cumbre Vieja pour récupérer des documents ou d'autres objets dont ils ont un besoin urgent. Cela se fait généralement sous la supervision des autorités. L'homme retrouvé samedi essayait probablement de nettoyer les cendres volcaniques dans sa propriété. Il avait été porté disparu par des proches vendredi. Depuis que le volcan, qui n'a pas encore de nom officiel, est entré en éruption le 19 septembre, la lave a complètement détruit plus de 1.450 bâtiments, selon un récent bilan des autorités régionales. Selon la dernière évaluation, un total de 1.018 hectares ont été recouverts d'une couche de lave d'un mètre d'épaisseur. Cette superficie correspond à plus de 1.400 terrains de football. Plus de 7.000 habitants ont dû être mis en sécurité depuis l'éruption du volcan. Depuis plusieurs jours, cependant, les coulées de lave se déplacent très lentement, voire pas du tout. (Belga)