L'organisation a déploré la difficulté de mettre en place toute réforme. "Chaque réforme, chaque changement, chaque adaptation, aussi minime ou rationnelle qu'elle soit, signifie pour eux une atteinte aux acquis du passé", a fustigé Paul Kumpen en parlant des syndicats. En évoquant les tensions sociales permanentes de l'année dernière, il a également pris l'exemple du rail et des actions annoncées par les organisations syndicales, qui sont apparues de plus en plus divisées au fil des jours. "Un vaudeville", juge-t-il. Il a finalement appelé les représentants syndicaux à un comportement responsable par rapport au droit de grève, les appelant à "revoir ensemble le droit de grève et conclure des accords sociaux". (Belga)

L'organisation a déploré la difficulté de mettre en place toute réforme. "Chaque réforme, chaque changement, chaque adaptation, aussi minime ou rationnelle qu'elle soit, signifie pour eux une atteinte aux acquis du passé", a fustigé Paul Kumpen en parlant des syndicats. En évoquant les tensions sociales permanentes de l'année dernière, il a également pris l'exemple du rail et des actions annoncées par les organisations syndicales, qui sont apparues de plus en plus divisées au fil des jours. "Un vaudeville", juge-t-il. Il a finalement appelé les représentants syndicaux à un comportement responsable par rapport au droit de grève, les appelant à "revoir ensemble le droit de grève et conclure des accords sociaux". (Belga)