Le parti d'extrême-droite a visé les parlementaires et collaborateurs qui se sont rendus sur la place Poelaert dimanche. Si de leur propre chef, ils ne renoncent pas à se rendre dans les locaux du parlement, c'est le parlement qui doit leur en interdire l'accès, demande-t-il. Le PTB ne l'entend pas de cette oreille. "Je comprends que le Vlaams Belang ne souhaite plus voir le PTB dans ce parlement mais ce ne sera pas aussi simple. La vérité a aussi ses droits. Depuis le début de la crise, comme tout un chacun, je présume, j'ai suivi scrupuleusement toutes les consignes. Il est évident que dimanche, il y avait trop de monde, ce n'était pas prévu. Mais j'ai pris mes responsabilités", a affirmé le parlementaire communiste: il a porté un masque, s'est trouvé au milieu de gens avec qui il travaille quotidiennement, en respectant la distance d'un mètre et demi et en se lavant les mains. "Lorsqu'il y a eu trop de monde, je suis rentré chez moi", a-t-il ajouté. Une députée du sp.a, Hannelore Goeman, a également participé à la manifestation et a décidé de sa propre initiative de rester en quatorzaine. (Belga)

Le parti d'extrême-droite a visé les parlementaires et collaborateurs qui se sont rendus sur la place Poelaert dimanche. Si de leur propre chef, ils ne renoncent pas à se rendre dans les locaux du parlement, c'est le parlement qui doit leur en interdire l'accès, demande-t-il. Le PTB ne l'entend pas de cette oreille. "Je comprends que le Vlaams Belang ne souhaite plus voir le PTB dans ce parlement mais ce ne sera pas aussi simple. La vérité a aussi ses droits. Depuis le début de la crise, comme tout un chacun, je présume, j'ai suivi scrupuleusement toutes les consignes. Il est évident que dimanche, il y avait trop de monde, ce n'était pas prévu. Mais j'ai pris mes responsabilités", a affirmé le parlementaire communiste: il a porté un masque, s'est trouvé au milieu de gens avec qui il travaille quotidiennement, en respectant la distance d'un mètre et demi et en se lavant les mains. "Lorsqu'il y a eu trop de monde, je suis rentré chez moi", a-t-il ajouté. Une députée du sp.a, Hannelore Goeman, a également participé à la manifestation et a décidé de sa propre initiative de rester en quatorzaine. (Belga)