Le Vlaams Belang s'offre Le Pen et Bannon pour mettre la pression sur le Pacte

08/12/18 à 17:17 - Mise à jour à 17:17

Source: Belga

Le Vlaams Belang a tenu samedi un meeting contre le Pacte de l'ONU sur la migration au parlement flamand. Deux figures de poids de l'extrême-droite mondiale avaient fait le déplacement pour soutenir le parti flamand: la présidente du Rassemblement National, Marine Le Pen, et l'ex-directeur de campagne de Donald Trump, Steve Bannon.

Le Vlaams Belang s'offre Le Pen et Bannon pour mettre la pression sur le Pacte

© BELGA

Le Vlaams Belang s'est félicité de son action contre le Pacte. Selon lui, elle a permis de montrer à quel point le vote Vlaams Belang était un vote utile.

Le président du parti, Tom Van Grieken, a appelé la N-VA, également opposée au Pacte, à quitter le gouvernement fédéral.

Une réunion du gouvernement fédéral était attendue dans l'après-midi pour tenter de réconcilier les points de vue sur le Pacte mais à 17h00, elle n'avait toujours pas été annoncée.

Nos partenaires