Des activistes et quelques figures de proue du parti d'extrême droite agitaient, sous le nez des responsables du parti démocrate-chrétien flamand qui passaient, des serpillères et un panneau indiquant "CD&V: torchon de la rue de la Loi? ", en référence à des propos tenus en février dernier par le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V). Ce dernier, qui venait d'échouer dans une mission confiée par le Roi à la recherche d'une coalition fédérale, avait assuré que son parti resterait fidèle à ses opinions et ne serait pas "le torchon de la rue de la Loi". Après des mois de refus, le CD&V a marqué son accord la semaine dernière pour engager des pourparlers en vue d'une coalition ("Vivaldi") l'associant aux familles socialiste, libérale et écologiste, sans donc les deux premiers partis de Flandre que sont la N-VA et le Vlaams Belang. (Belga)

Des activistes et quelques figures de proue du parti d'extrême droite agitaient, sous le nez des responsables du parti démocrate-chrétien flamand qui passaient, des serpillères et un panneau indiquant "CD&V: torchon de la rue de la Loi? ", en référence à des propos tenus en février dernier par le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V). Ce dernier, qui venait d'échouer dans une mission confiée par le Roi à la recherche d'une coalition fédérale, avait assuré que son parti resterait fidèle à ses opinions et ne serait pas "le torchon de la rue de la Loi". Après des mois de refus, le CD&V a marqué son accord la semaine dernière pour engager des pourparlers en vue d'une coalition ("Vivaldi") l'associant aux familles socialiste, libérale et écologiste, sans donc les deux premiers partis de Flandre que sont la N-VA et le Vlaams Belang. (Belga)