Ce projet est la pierre angulaire du plan Vivalia 2025 visant à redéfinir le paysage hospitalier luxembourgeois avec la construction d'un nouvel hôpital, qui comptera notamment 660 lits, en bordure immédiate de l'autoroute E411, tout en maintenant en activité la clinique actuelle de Marche-en-Famenne. Les cliniques de Libramont et d'Arlon perdront leur fonction de sites aigus. Le futur CHR, tel que le projet le prévoit, sera divisé en quatre unités: une tour d'accueil comprenant l'hôpital de jour ou l'administration; le complexe médical en tant que tel avec les services aigus; les ailes d'unités de soins (chambres) et de consultation; et enfin un pôle logistique. Un calendrier avec un début de construction en 2021 pour une fin des travaux prévue en 2025 reste toujours cité. La procédure de demande de permis unique sera lancée l'an prochain. "Nous sommes conscients qu'il pourrait y avoir des réponses à devoir apporter dans le cadre de l'étude d'incidences voire des recours. Mais nous sommes en contact avec les responsables d'autres projets hospitaliers qui ont déjà dû effectuer de telles démarches", indique Yves Bernard, le directeur général de Vivalia. Le projet a par ailleurs déjà reçu la promesse d'un financement régional de plus 424 millions d'euros (TVA et frais généraux compris), indispensable à sa mise en ?uvre. Un nouvel accès autoroutier devra aussi être aménagé en vue de pouvoir desservir directement le site. (Belga)