"Le Saint-Siège demande à tous les acteurs politiques, et en particulier au gouvernement, que soient assuré le plein respect des droits humains et des libertés fondamentales, ainsi que de la Constitution en vigueur", selon le texte publié au Vatican. Il leur demande également "d'éviter ou suspendre les initiatives en cours comme la nouvelle Assemblée constituante, qui au lieu de favoriser la réconciliation et la paix, fomentent un climat de tension et d'affrontement". Le Vatican a aussi lancé "un appel vibrant à toute la société pour que soit évité toute forme de violence, en invitant en particulier les forces de sécurité à s'abstenir de l'usage excessif et disproportionné de la force". Il exprime "sa profonde préoccupation face à la radicalisation et l'aggravation de la crise" au Venezuela, marquée par l'augmentation des morts, des blessés et du nombre de détenus. Le pape François suit de près la situation et prie pour le pays, est-il précisé. Le président vénézuélien Nicolas Maduro doit inaugurer vendredi une Assemblée constituante qui lui est toute acquise, au milieu de polémiques sur sa légitimité et des contestations de l'opposition, qui a appelé à manifester à Caracas, faisant craindre de nouvelles violences. (Belga)

"Le Saint-Siège demande à tous les acteurs politiques, et en particulier au gouvernement, que soient assuré le plein respect des droits humains et des libertés fondamentales, ainsi que de la Constitution en vigueur", selon le texte publié au Vatican. Il leur demande également "d'éviter ou suspendre les initiatives en cours comme la nouvelle Assemblée constituante, qui au lieu de favoriser la réconciliation et la paix, fomentent un climat de tension et d'affrontement". Le Vatican a aussi lancé "un appel vibrant à toute la société pour que soit évité toute forme de violence, en invitant en particulier les forces de sécurité à s'abstenir de l'usage excessif et disproportionné de la force". Il exprime "sa profonde préoccupation face à la radicalisation et l'aggravation de la crise" au Venezuela, marquée par l'augmentation des morts, des blessés et du nombre de détenus. Le pape François suit de près la situation et prie pour le pays, est-il précisé. Le président vénézuélien Nicolas Maduro doit inaugurer vendredi une Assemblée constituante qui lui est toute acquise, au milieu de polémiques sur sa légitimité et des contestations de l'opposition, qui a appelé à manifester à Caracas, faisant craindre de nouvelles violences. (Belga)