Un essai en cours impliquant 1.077 adultes en bonne santé a révélé que le vaccin "induisait de fortes réponses immunitaires des anticorps et des cellules T" jusqu'au 56e jour, ont écrit les chercheurs dans la revue médicale The Lancet. Ils ont déclaré que les réponses immunitaires "pourraient être encore plus importantes après une deuxième dose", selon un essai mené auprès d'un sous-groupe de 10 participants. Le gouvernement britannique a déjà commandé 100 millions de doses de ce vaccin potentiel. (Belga)

Un essai en cours impliquant 1.077 adultes en bonne santé a révélé que le vaccin "induisait de fortes réponses immunitaires des anticorps et des cellules T" jusqu'au 56e jour, ont écrit les chercheurs dans la revue médicale The Lancet. Ils ont déclaré que les réponses immunitaires "pourraient être encore plus importantes après une deuxième dose", selon un essai mené auprès d'un sous-groupe de 10 participants. Le gouvernement britannique a déjà commandé 100 millions de doses de ce vaccin potentiel. (Belga)