Le trafic s'est principalement concentré pendant les heures de pointe du matin (6h-9h), la suite de la journée étant marquée par une chute drastique de la fréquentation du réseau wallon. Avec le déconfinement, ce chiffre est reparti à la hausse pour revenir à des proportions plus proches de ce qui se rencontrait avant le confinement, sans toutefois atteindre le même score. La semaine dernière, on se situait plutôt aux alentours des 75% du trafic habituellement constaté. Pour ce qui est du trafic "poids lourds" entre 6h et 9h, la baisse a été moins drastique. Il a en effet tourné aux alentours de 40 à 50% au début du confinement. La semaine dernière, ce trafic était remonté à 85% de ce qu'on constate habituellement. On se dirige donc vers un retour à la normale pour cette semaine ou la semaine prochaine, note le SPW. La circulation a été globalement fluide durant les semaines de crise. Quelques files sont apparues à hauteur de certains points de contrôle frontalier mais c'est resté anecdotique. (Belga)

Le trafic s'est principalement concentré pendant les heures de pointe du matin (6h-9h), la suite de la journée étant marquée par une chute drastique de la fréquentation du réseau wallon. Avec le déconfinement, ce chiffre est reparti à la hausse pour revenir à des proportions plus proches de ce qui se rencontrait avant le confinement, sans toutefois atteindre le même score. La semaine dernière, on se situait plutôt aux alentours des 75% du trafic habituellement constaté. Pour ce qui est du trafic "poids lourds" entre 6h et 9h, la baisse a été moins drastique. Il a en effet tourné aux alentours de 40 à 50% au début du confinement. La semaine dernière, ce trafic était remonté à 85% de ce qu'on constate habituellement. On se dirige donc vers un retour à la normale pour cette semaine ou la semaine prochaine, note le SPW. La circulation a été globalement fluide durant les semaines de crise. Quelques files sont apparues à hauteur de certains points de contrôle frontalier mais c'est resté anecdotique. (Belga)