D'après Skeyes, l'impact devrait toutefois être très limité. Il y a en effet très peu de trafic aérien à ce moment-là de la nuit et les avions peuvent en outre être déviés via la partie est de l'espace aérien, explique l'entreprise publique autonome. (Belga)

D'après Skeyes, l'impact devrait toutefois être très limité. Il y a en effet très peu de trafic aérien à ce moment-là de la nuit et les avions peuvent en outre être déviés via la partie est de l'espace aérien, explique l'entreprise publique autonome. (Belga)