Ce vaste chantier de rénovation avait débuté en mai 2016 afin de consolider l'édifice, le lieu le plus saint du christianisme. Des spécialistes grecs ont démonté puis reconstruit l'édicule de marbre à l'identique. Avant les travaux, il était soutenu depuis des dizaines d'années par une structure métallique. Les murs de l'édicule noircis par la fumée des cierges des pèlerins ont repris leur couleur jaune ocre d'origine comme pourront le constater les dignitaires religieux et les donateurs privés qui participent mercredi à la cérémonie de présentation. "Avant, le monument était tout noir. Il a repris sa véritable couleur, la couleur de l'espoir", s'est félicité la restauratrice en chef Antonia Moropoulou, interrogée par l'AFP. Contrairement à d'autres parties de l'église qui ont été restaurées entre les années 1960 et 1990, l'édicule avait été négligé. Pratiquement toutes les parties de cet édicule ont été démantelées, nettoyées, et restaurées, y compris les colonnes et les dômes situés au dessus et à l'intérieur de l'édifice. Une fenêtre a été percée, ce qui va permettre aux pèlerins de voir la pierre nue de l'ancien caveau pour la première fois. (Belga)

Ce vaste chantier de rénovation avait débuté en mai 2016 afin de consolider l'édifice, le lieu le plus saint du christianisme. Des spécialistes grecs ont démonté puis reconstruit l'édicule de marbre à l'identique. Avant les travaux, il était soutenu depuis des dizaines d'années par une structure métallique. Les murs de l'édicule noircis par la fumée des cierges des pèlerins ont repris leur couleur jaune ocre d'origine comme pourront le constater les dignitaires religieux et les donateurs privés qui participent mercredi à la cérémonie de présentation. "Avant, le monument était tout noir. Il a repris sa véritable couleur, la couleur de l'espoir", s'est félicité la restauratrice en chef Antonia Moropoulou, interrogée par l'AFP. Contrairement à d'autres parties de l'église qui ont été restaurées entre les années 1960 et 1990, l'édicule avait été négligé. Pratiquement toutes les parties de cet édicule ont été démantelées, nettoyées, et restaurées, y compris les colonnes et les dômes situés au dessus et à l'intérieur de l'édifice. Une fenêtre a été percée, ce qui va permettre aux pèlerins de voir la pierre nue de l'ancien caveau pour la première fois. (Belga)