"Plus la valeur ppm est basse, mieux c'est", a expliqué M Facon. "Les pièces bien ventilées présentent des valeurs de concentration maximales de 900 ppm. Les valeurs comprises entre 900 et 1.200 ppm indiquent un espace moins bien aéré et exigent un apport d'air frais extérieur. À partir de 1200 ppm, la qualité de l'air dans une pièce est insuffisante." Les établissements, salles de banquet et centres de fitness où ces valeurs sont mesurées devront être fermés jusqu'à ce que la qualité de l'air s'améliore, a poursuivi le commissaire corona. Installer un compteur de CO2 est pour le moment recommandé dans tous les espaces publics intérieur, mais sera obligatoire à partir du 9 juin dans certains locaux comme les établissements horeca et les salles sport. "Cette obligation pourra également faire l'objet de contrôles", a averti Pedro Facon. "Ceux-ci viseront à sensibiliser, aider et soutenir les entrepreneurs pendant la phase initiale, mais ils évolueront ensuite vers des contrôles plus stricts." L'installation d'un système de ventilation n'est pas obligatoire, mais peut être un moyen efficace pour assurer la bonne qualité de l'air, en plus d'ouvrir les fenêtres et les portes, a ajouté M. Facon. L'utilisation de ces systèmes est toutefois soumis à une réglementation stricte et contrôlée par le ministre de la Santé publique. (Belga)

"Plus la valeur ppm est basse, mieux c'est", a expliqué M Facon. "Les pièces bien ventilées présentent des valeurs de concentration maximales de 900 ppm. Les valeurs comprises entre 900 et 1.200 ppm indiquent un espace moins bien aéré et exigent un apport d'air frais extérieur. À partir de 1200 ppm, la qualité de l'air dans une pièce est insuffisante." Les établissements, salles de banquet et centres de fitness où ces valeurs sont mesurées devront être fermés jusqu'à ce que la qualité de l'air s'améliore, a poursuivi le commissaire corona. Installer un compteur de CO2 est pour le moment recommandé dans tous les espaces publics intérieur, mais sera obligatoire à partir du 9 juin dans certains locaux comme les établissements horeca et les salles sport. "Cette obligation pourra également faire l'objet de contrôles", a averti Pedro Facon. "Ceux-ci viseront à sensibiliser, aider et soutenir les entrepreneurs pendant la phase initiale, mais ils évolueront ensuite vers des contrôles plus stricts." L'installation d'un système de ventilation n'est pas obligatoire, mais peut être un moyen efficace pour assurer la bonne qualité de l'air, en plus d'ouvrir les fenêtres et les portes, a ajouté M. Facon. L'utilisation de ces systèmes est toutefois soumis à une réglementation stricte et contrôlée par le ministre de la Santé publique. (Belga)