L'homme a été arrêté en octobre 2018 pour l'assassinat d'Ariane Mazijn, commis en 1992. Le mois dernier, la chambre du conseil d'Anvers a par ailleurs confirmé son maintien en détention pour la mort d'Eve Poppe en 1997. La victime avait été assassinée dans son appartement du quartier Luchtbal, au nord d'Anvers. Elle avait été étranglée et son corps présentait plusieurs traces de coups de couteau. A sa demande, le suspect a été interrogé à nouveau mardi par le juge d'instruction et a spontanément reconnu deux autres meurtres. "Il s'agit des assassinats d'une femme de 28 ans à Oelegem en 1993 et d'une autre femme de 46 ans à Anvers en 1994", a précisé le parquet. (Belga)