Le gouvernement a garanti la liberté de circulation pour les troupes des Nations Unies et aux soldats venant en appui dans leur rôle de maintien de la paix, a affirmé le ministre des Affaires du cabinet, Martin Elia Lomoro. Les autres engagements du gouvernement transitoire comprennent des pourparlers avec le président Salva Kiir et les diplomates des Nations Unies arrivés vendredi. La distribution de l'aide humanitaire est aussi soutenue par le gouvernement transitoire. Le gouvernement de Juba s'était tout d'abord opposé à l'envoi de casques bleus additionnels. Le Conseil de sécurité des Nations Unies avait alors menacé d'imposer des sanctions et un embargo sur les armes contre le pays, où 13.500 casques bleus sont déjà déployés. (Belga)

Le gouvernement a garanti la liberté de circulation pour les troupes des Nations Unies et aux soldats venant en appui dans leur rôle de maintien de la paix, a affirmé le ministre des Affaires du cabinet, Martin Elia Lomoro. Les autres engagements du gouvernement transitoire comprennent des pourparlers avec le président Salva Kiir et les diplomates des Nations Unies arrivés vendredi. La distribution de l'aide humanitaire est aussi soutenue par le gouvernement transitoire. Le gouvernement de Juba s'était tout d'abord opposé à l'envoi de casques bleus additionnels. Le Conseil de sécurité des Nations Unies avait alors menacé d'imposer des sanctions et un embargo sur les armes contre le pays, où 13.500 casques bleus sont déjà déployés. (Belga)