Une inspection surprise de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a montré que Belgoprocess doit encore faire beaucoup d'efforts en matière de prévention et sécurité incendie dans les entrepôts de stockage, indiquent la Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Les inspecteurs de l'AFCN ont étudié la sécurité sur le site de Dessel et ont constaté différents manquements. Ainsi, la situation des bâtiments ne garantit pas toujours un stockage sûr du matériel nucléaire. Le rapport d'inspection parle également d'un défaut dans la sécurité et la prévention incendie dans les hangars plus anciens.

Il est également question d'un four contaminé qui ne peut plus être utilisé, mais qui reste relié au système de ventilation. "Nous ne pouvons pas être satisfaits", indique Manfred Schrauben, de l'AFCN. "Il n'y a vraisemblablement pas de risque nucléaire immédiat, mais Belgoprocess doit améliorer un certain nombre de choses. Si ce n'est pas fait rapidement, l'entreprise devra transférer à court terme ses déchets nucléaires dans des endroits mieux sécurisés.

LeVif.be, avec Belga.

Une inspection surprise de l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a montré que Belgoprocess doit encore faire beaucoup d'efforts en matière de prévention et sécurité incendie dans les entrepôts de stockage, indiquent la Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg. Les inspecteurs de l'AFCN ont étudié la sécurité sur le site de Dessel et ont constaté différents manquements. Ainsi, la situation des bâtiments ne garantit pas toujours un stockage sûr du matériel nucléaire. Le rapport d'inspection parle également d'un défaut dans la sécurité et la prévention incendie dans les hangars plus anciens. Il est également question d'un four contaminé qui ne peut plus être utilisé, mais qui reste relié au système de ventilation. "Nous ne pouvons pas être satisfaits", indique Manfred Schrauben, de l'AFCN. "Il n'y a vraisemblablement pas de risque nucléaire immédiat, mais Belgoprocess doit améliorer un certain nombre de choses. Si ce n'est pas fait rapidement, l'entreprise devra transférer à court terme ses déchets nucléaires dans des endroits mieux sécurisés. LeVif.be, avec Belga.