Lundi, le parquet de l'Union belge de football (URBSFA) a réclamé une journée de suspension ainsi qu'une amende de 400 euros à l'encontre du T2 de Ricardo Sa Pinto, Rui Mota. Face à Saint-Trond (défaite du Standard 1-0), le Portugais avait été envoyé en tribunes après avoir réagi avec virulence à l'expulsion de Collins Fai à la 87e minute de jeu. L'URBSFA a fait savoir jeudi que le Standard n'irait pas en appel de cette sanction. Vendredi, le Standard se présentera devant la Commission des Litiges de l'URBSFA avec son joueur Orlando Sa pour se défendre de son geste de frustration lors de la défaite des siens à Saint-Trond. L'attaquant portugais, qui avait été exclu en fin de rencontre par Alexandre Boucaut, aidé par la Video Assistant Referee (VAR), risque une suspension de trois matchs. (Belga)

Lundi, le parquet de l'Union belge de football (URBSFA) a réclamé une journée de suspension ainsi qu'une amende de 400 euros à l'encontre du T2 de Ricardo Sa Pinto, Rui Mota. Face à Saint-Trond (défaite du Standard 1-0), le Portugais avait été envoyé en tribunes après avoir réagi avec virulence à l'expulsion de Collins Fai à la 87e minute de jeu. L'URBSFA a fait savoir jeudi que le Standard n'irait pas en appel de cette sanction. Vendredi, le Standard se présentera devant la Commission des Litiges de l'URBSFA avec son joueur Orlando Sa pour se défendre de son geste de frustration lors de la défaite des siens à Saint-Trond. L'attaquant portugais, qui avait été exclu en fin de rencontre par Alexandre Boucaut, aidé par la Video Assistant Referee (VAR), risque une suspension de trois matchs. (Belga)